Balade urbaine à Cancale

Fußgänger Um Cancale

2.5 km
Fußgänger
1h
Leicht
©tPoriel - Cancale©tPoriel
©yLangevin - Port de Cancale vu du ciel©yLangevin
©ALamoureux –Port de la Houle - Cancale©ALamoureux
Orte von Interesse
1 LA FONTAINE DES LAVEUSES D’HUÎTRES
Œuvre en bronze du sculpteur Jean Fréour inaugurée en 2000, la statue rend hommage au travail des Cancalaises, employées au triage et au lavage des huîtres avant la mécanisation. Réputées pour être des travailleuses courageuses, leurs maris partaient pour de longs mois pêcher à Terre Neuve, leur laissant la gestion des ventes de leur pêche.
2 L’ÉGLISE SAINT-MÉEN
L’église paroissiale Saint-Méen a été édifiée par Alfred-Louis Frangeul entre 1876 et 1886 sur le plateau de Bellevue, devenant ainsi le nouveau cœur de Cancale. Moderne, de style néogothique, l’église ne fut jamais totalement achevée, faute de financement.
3 LE MANOIR DE BELLEVUE
Autrefois propriété de la famille Avice de Bellevue, une des grandes familles de corsaires et d’armateurs de Cancale, le manoir du 18e siècle a subi de nombreuses transformations : pour preuve, la création d’un local commercial au milieu du 20e siècle. Le manoir était auparavant placé au milieu d’une vaste propriété qui dominait la Baie du Mont-Saint-Michel. Dans la seconde moitié du 19e siècle, le Conseil de Fabrique se saisit d’une partie du parc afin d’y bâtir la nouvelle église.
4 LE MANOIR DE BRICOURT
Ancienne demeure de la famille de négociants Heurtault de Bricourt, le manoir du 18e siècle, a abrité durant plusieurs années le restaurant du chef étoilé Olivier Roellinger ; c’est aujourd’hui une demeure familiale. Les dépendances abritent le laboratoire où sont concoctés les mélanges d’épices.
Autrefois la Place Bricourt se nommait la Place du Carrouge : associée à la Place Jean Bart située à proximité de l’ancienne église, elle constituait le cœur du bourg de Cancale.
5 L’ÉGLISE SAINT-MÉEN DE JUDICAËL
Classée Monument Historique, l’ancienne église paroissiale du 12e fut reconstruite en style néoclassique à partir de 1727 par l’ingénieur Siméon Garangeau. Architecte militaire, élève de Vauban, il lui donne une allure quasi-militaire, comme en témoigne les gargouilles en forme de canon.
Restaurée et agrandie en 1827, elle est rapidement abandonnée au profit de la nouvelle église, plus grande et plus adaptée face à une démographie croissante. Ne servant plus au culte, l’ancienne église abrite aujourd’hui un cinéma et le Musée des Arts et Traditions Populaires.
6 LE PRESBYTÈRE
Daté de 1707, le presbytère fut probablement agrandi au moment de la restauration de l’église au début du 19e siècle : deux corps de bâtiments perpendiculaires dont un accolé à la façade latérale de l’ancienne église. Un portail d’entrée en fer forgé représente l’arrivée de Saint-Méen sur une plage de Cancale vers l’an 545. Dans le jardin, un énorme boulet de canon témoigne de l’attaque anglaise sur les côtes françaises en 1779 : il frappa l’église, tandis qu’un deuxième, aujourd’hui enchâssé dans un mur intérieur du presbytère, frappait la chambre du recteur.
7 LA RUE SURCOUF
Dans cette rue tranquille, belles demeures de Cancale, datées de la Belle Epoque des Bains de Mer : deux rangées de « Bourgeoises » se succèdent au-dessus de la Baie du Mont-Saint-Michel, ces demeures s’inspirent en partie de l’architecture normande : toiture à pans coupés et décorations en bois polychrome.
8 LA POINTE DU HOCK
Une petite forteresse se tenait autrefois sur cet éperon rocheux ; le nom de Hock viendrait du norrois « hoc » signifiant promontoire. Peu efficace, le fort sera rasé lors de la construction du Fort des Rimains, situé à quelques encablures, sur un des îlots de la baie.
La Pointe du Hock est un véritable balcon sur la Baie du Mont-Saint-Michel ; le sentier des douaniers GR34 y passe et conduit soit vers le Nord vers la Pointe du Grouin, soit vers le Sud en direction du pittoresque quartier de La Houle. La végétation s’étage jusqu’en pied de falaise, protégée des vents dominants.
Jusque dans les années 1800, le port de Cancale était situé en contrebas de la Pointe du Hock, à deux pas de la Plage de l’Abri des Flots où mouillent encore de nombreux navires de plaisance.
9 LA POINTE DES CROLLES
Les Crolles dominent d’une vingtaine de mètres les parcs à huîtres ainsi que le port de La Houle, situé en pied de falaise. Vue panoramique sur la Baie du Mont-Saint-Michel et Le Mont, voire jusqu’à Granville quand le temps le permet !
La Pointe des Crolles est le point de départ du Sentier des Douaniers : une plaque commémorative indique le « Kilomètre 0 » du célèbre sentier côtier de Bretagne dénommé GR34. D’ici, la randonnée représente 7 km de marche jusqu’à la Pointe du Grouin, 32 km jusqu’à Saint-Malo et près de 1 650 km jusqu’à la Tour du Parc en Morbihan.
10 LES PARCS À HUÎTRES
Paysage unique de la Baie du Mont-Saint-Michel qui se découvre quand la mer se retire à marée basse pendant les grandes marées, les parcs à huîtres dessinent un quadrillage qui épouse la côte depuis le Rocher de Cancale au Nord jusque devant Saint-Benoît des Ondes au Sud.
Situé en contrebas de la Pointe des Crolles, face aux parcs à huîtres, le marché aux huîtres est une véritable institution à Cancale. Toute l’année, les amateurs d’huîtres peuvent y déguster les « précieuses » tout en observant le travail des jardiniers de la mer quand la marée le permet. Jetez vos coquilles à la mer, cela porte bonheur !
11 LA CALE DE LA FENÊTRE
Ainsi nommée la jetée est située entre les parcs à huîtres et l’entrée Est du port de la Houle. Construite sur le rocher de la Fenêtre en 1871, la cale fut remplacée par une jetée en 1897 puis prolongée sur une centaine de mètres entre 1932 et 1936.
Buste de Daniel la Touche de la Ravardière : en 1612, il fonde la ville de Sao Luis de Maranhao (Brésil).
12 LA HOULE - LES PETITES RUES DE DERRIÈRE ET LES NICHES À LA VIERGE
Cet ancien quartier de pêcheurs datant des 18e et 19e siècles, est relativement bien conservé, notamment les rues dites “de derrière” (situées au plus près de la falaise). Les plus anciennes constructions de la Houle remontent principalement au 18e siècle. Quelques rares maisons de notables y sont construites à cette période ; la plupart des habitations sont modestes et habitées par des familles de pêcheurs. Elles sont le plus souvent mitoyennes et bâties sur des parcelles très étroites.
Il faut également signaler la présence de nombreuses niches à Vierge en façade, qui reflètent la dévotion particulière des marins pour le culte marial. Une épidémie de choléra est attestée en 1849 et de nombreuses niches ont été construites dans ce quartier suite à ce fléau.
L’architecture des maisons du front de mer est moins homogène du fait de transformations de la fin du 19e et du 20e siècle. Suite aux dommages dus à la Seconde Guerre mondiale, la partie Nord, située quai de l’Administrateur en chef Thomas, a été reconstruite dans un style régionaliste.
13 LE FRONT DE MER
En 1834, la grève se transforme en port d’échouage avec des quais pour relier les 2 jetées. La sécurité du port s’accroît avec la construction du phare en 1862 afin de réglementer un trafic grandissant. Les métiers liés à la grande pêche se développent : fabrique de cirés, filets de pêches, chantiers navals…
A la fin du 19e siècle, les Cancalais se lancent dans l’armement morutier mais la grande grève de 1911 sonnera le glas de l’aventure morutière à Cancale : les ports de Saint-Servan et Saint-Malo sont préférés par les armateurs pour des raisons économiques.
L’huître sauvage se raréfie et les premiers essais de captage des larves d’huîtres entrepris en 1858 étant prometteurs, les chantiers navals disparaissent au profit des parcs à huîtres dès 1880, puis du tourisme à partir des années 1920.
Bateau de pêche côtière traditionnel, la bisquine est un voilier emblématique de Cancale : dès le 19e, plus de 200 bisquines ancraient dans le port de la Houle. Aujourd’hui ‘La Cancalaise’, réplique de ‘La Perle’ bisquine cancalaise de 1905, propose de nombreuses sorties en mer.
14 LA CALE DE L’EPI
C’est en 1769 qu’ont lieu les premiers travaux d’endiguement à la Houle. Cependant, il faut attendre 1838 pour voir la première cale : l’Epi et son architecture est un exemplaire unique et exceptionnel du patrimoine maritime breton. Elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1995.
Einen Kommentar abgeben
Schreiben Sie Ihre Kommentare über Balade Urbaine À Cancale :
  • Schlecht
  • Durchschnittlich
  • Gut
  • Sehr Gut
  • Ausgezeichnet
Es gibt noch keine Kommentare zu Balade Urbaine À Cancale, schreibe die erste zu verlassen !